Fleur symbole de l'inspiration, l’angélique est aussi un instrument de musique, à cordes pincées, cousin de luth et du théorbe.                                                                                                                                                                                                                                                         Frère et sœur, Alice et Justin Glaie travaillent en duo depuis le printemps 2011.

Rejoints par la violiste Nina Rouyer,  ils mettent leur énergie, leur exigence et leur complicité  en musique au sein de l’ensemble l’Angélique, dans les répertoires des XVIe,  XVIIe & XVIIIe siècles.

 

Poussés par leur curiosité, ils mènent des recherches afin de faire découvrir  des musiques méconnues et souvent inédites.

Les effectifs instrumentaux, en accord avec les pratiques historiques, leurs permettent de se produire dans des lieux de vie et de rencontre à taille humaine, créant, avec les auditeurs, un vrai lien de proximité et d’intimité.